Home
   Today's News
   8000 Meters Facts
  
Banners Ads
   Bookstore
   Classified Ads
   Climb for Peace
  
Contact
   E-mail (Free)
  
Educational
  
Expeditions
  
Facts
  
Forum
  
Games
  
Gear
  
History
  
Interviews
  
Mailing List

   News (current)
   News Archives
   Sat Phones
   Search
   Seven Summits
   Snowboard
   Speakers
   Students
   Readers Guide
   Risks
   Visitor Agreement
 

 


  


Everest South Side Expedition: Everest 50
The fiftieth anniversary expedition. (French)


 Current Nepal Time

05/10 & 05/11 : Groupe A is in Camp II (Dominique Blanc Vial, Leatitia Cuvelier, Philippe Rebreyend, Regis Garrigue, François Vandevelde, Daniel Blanchi, Patrick Berhault, Hugues D'Aubarede, Guillaume Lucazeau & Jean-Michel Asselin) waiting for a possibility to go up. Finally they decide on Sunday to go back to Base Camp as other expeditions.

05/12: They have to wait now the next summit day. Winds seem to keep quiet from 05/19 to 05/24. Groups A and B will get ready for these few days, the last chance before leaving. Other expeditions waiting for Everest 50 move: no rope are now installed up from camp IV to south Col and everyone rely on Everest50 Sherpas to do it. Best regards, Sylvie Perrier

French release : Samedi 10 mai 2003

Jean-Michel est monté au camp II avec Patrick Bérhault ce matin, pour rejoindre une équipe A un peu modifiée, certains ayant jugé les conditions trop incertaines pour monter ce week-end. L'altitude se fait à nouveau sentir dans son souffle à 6400m. Il neige mais des Japonais auraient atteint ce matin le sommet du Lhotsé. Daniel Gueorguievski est monté avec ses skis de telemark et a descendu la combe ouest avec Dominique Blanc Vial en snowboard. Daniel a rallié ensuite le camp de base et Dom a rejoint le camp II où ce soir Leatitia Cuvelier, Philippe Rebreyend, Régis Garrigue, François Vandevelde, Daniel Blanchi, Patrick Bérhault, Hugues D'Aubarède, Guillaume Lucazeau et Jean-Michel Asselin vont passer la nuit. Ils attendent demain pour prendre la décision d'aller plus haut ou de rallier le camp de base dans l'attente d'une nouvelle fenêtre météo.

Dimanche 11 mai 2003

Tout le monde est au camp de base, ou presque. Patrick Berhault est resté dormir au camp III hier soir et rejoindra le camp de base dans la journée. Patrick Gabarrou est monté ce matin au camp III et dormira au camp II ce soir. Ce matin au réveil, c'était "grand beau". Après de nombreuses tractations entre les différentes expéditions aux météos contradictoires et de grandes discussions avec les sherpas, comme la plupart des autres expéditions, Everest50 a décidé d'annuler cette tentative et de la reporter au 19 mai prochain, période pour laquelle une chute des vents est annoncée. Depuis le retour au camp de base, la météo semble s'infléchir vers les prévisions de Yann : les vents se sont levés et les nuages ont très vite rempli le ciel. Une semaine de vent très fort est annoncée pendant laquelle il va falloir encore redoubler de patience. La remontée sur la montagne au camp II se ferait vendredi 16 ou samedi 17 mai pour le groupe A dans l'optique d'un sommet le 19. Le groupe B enchaînerait dans la foulée en rejoignant le camp II le 19 pour un sommet aux alentours du 20/21mai. "Il est grand temps de s'élancer une dernière fois vers le sommet : l'Ice Fall s'est fortement dégradée en quelques jours et il y a eu pas mal d'écroulements". Les trekkeurs sont arrivés en forme aujourd'hui au camp de base, ils passent la soirée avec l'équipe d'Everest 50 et prennent demain le chemin du retour. Passang Tsering, le sherpa qui s'était gelé les doigts au camp IV a été rapatrié pour être soigné à Katmandou.

Lundi 12 mai 2003 Jean-Michel nous envoi un e-mail :

"Apres être montés au camp 2 et avoir rejoint pas mal de gens du premier groupe à l'exception de Nicolas, Eric et Bruno qui ne croyaient pas au créneau, il a fallut prendre la décision de renoncer pour l'instant au sommet. Ça n'était pas sans mal et sans discussion mais toutes les autres expéditions confirmaient que le créneau du 12 et du 13 n'était guère valable. Difficile de dire aujourd'hui si nous avons eu raison ou pas, on ne peut se rendre compte de la force du vent depuis le camp de base. Seul les nuages bloqués sur le Pumori nous permettent de croire que là-haut ça n'est pas terrible. Des espagnols ont réussi le Lhotse après les Japonais, la montagne est plus protégée. Encore une montée au camp 2 pour rien, nous sommes tous redescendus y compris les sherpas au camp de base. La bonne nouvelle c'est d'avoir accueilli les trekkeurs au camp de base hier et d'avoir passé une bonne soirée avec eux. D'autant que Jacques Glénat avait amené une belle bouteille de Guigal... les trekkeurs prennent le chemin du retour cet après-midi et ont pu aller faire un petit tour dans la cascade de glace. Ce soir on fait un "Téléphone sonne" avec France Inter. Guy Chaumereuil s'est installé pour suivre toute l'expédition, il est ébloui par le paysage. Cet aller-retour avec Berhault m'a coûté la peau du visage ; j'ai oublié de mettre de la crème et suis tout brûlé. Les trekkeurs nous ont amené du courrier, c'est génial car le moral est sérieusement en baisse, les allers-retours sur la montagne nous ont entamés. La cascade de glace est désormais dangereuse, elle se dégrade, s'éboule de partout, les Ice Fall doctors ont beaucoup de travail pour la maintenir en bonne santé. Dominique a perdu son snowboard dans une crevasse mais en coupant une corde fixe, Serap notre sirdar, a put le récupérer. Dom et Daniel Gueorguievsky se sont offerts une descente du camp 2 au camp 1 en snowboard et en télémark... ça va plus vite qu'à pied. Au camp de base, toutes les expés ont les yeux rivés sur nous. Ils attendent notre prochain départ et surtout la force de frappe de nos sherpas pour équiper au-dessus du col Sud, car pour l'instant il n'y a pas un centimètre de corde au dessus du camp IV. On a prévu, selon les conseils météos de Yann, de tenter le sommet le 19 pour le premier groupe et le 21 pour le second. Reste donc à attendre, ce qui n'est guère facile, très éprouvant pour les nerfs. De plus ce sera notre dernière chance car nous évacuons le camp de base le 24. Certains grimpeurs sont donc descendus se refaire une santé et une motivation plus bas, à Dingboche ou à Lobuche. Les autres rongent leur frein sur le camp de base, lisant les revues Vertical spécial Everest, le dernier Alpinisme & Randonnée et le hors série "Explorateurs de l'Himalaya", le tout nouveau Forêt Magazine, et l'Equipe ou l'Express apportés par les trekkeurs. Au passage, bravo à Vertical, Alpinisme & Randonnée, Forêt Mag, les numéros sont superbes, extraordinaires, textes et maquettes nous ont enchantés. Quel beau boulot ! Sinon pour honorer les trekkeurs, les sherpas avaient concocté un magnifique gâteau sur lequel "camp de base" est devenu "gambas". J'ai récupéré de la mayonnaise, chose qui pour moi est plus radical que la vitamine C. Je dis collectivement à tous ceux qui nous ont écrits ou envoyé des mails, un très grand merci. Vous ne pouvez pas savoir comme ça fait chaud au coeur. Je sais pertinemment qu'il y a des milliards de choses plus importantes que de gravir l'Everest, mais je sais aussi que ceux qui nous soutiennent connaissent la valeur non cotée en bourse de la beauté de l'inutile. Il me semble plus que jamais qu'à travers cette ascension qui piétine et qui nous ruine le corps et déstabilise notre âme, nous frôlons pourtant l'essentiel de l'homme. C'est comme l'amour et ce n'est pas pour rien que plein de témoignages nous le rappelle, comme celui des parents d'une jeune fille atteinte d'un cancer et qui se sentent proches de nous. J'écris cela non pas pour tomber dans un pathos larmoyant, mais bien parce que je le crois et le perçois. Voilà, encore dix jours et l'aventure sera close, avec ou sans sommet. Je sais simplement qu'à l'heure d'aujourd'hui elle nourrit nos rêves, peut-être les vôtres. Plus que jamais, la montagne est belle, immense, difficile, proche du coeur des hommes et leur enseignant le respect de la vie, la leur et celle de la nature dont nous sommes les fils éternels et éphémères. Merci d'avoir lu ce prêche en entier, à bientôt devant une bière fraîche pour l'intense plaisir de la première gorgée." Jean Migou au "gambas" de l'Everest.

Dispatches

 





  Altitude pre-
  
pre-acclimatization
  
Backcountry Gear
  
Backpacks
  
Bags& Luggage
  
Bindings
  
Boot & Fabric Care
  
Cameras

  
Camp Furniture
  
Camping Accessories
  
Car Racks
  
Carabiners
  
Cards
  
Child Carriers
  
Climbing Bags
  
Compasses
  
Cooking Supplies
  
Cycling Components
  
Cycling Repair
  
Dry Bags
  
Dry Boxes
  
Electronics
  
First Aid
  
Fishing Accessories
  
Fleece
  
Float Tubes
  
Fly Boxes
  
Fly Line
  
Fly Rods
  
Fly Tying
  
Fly Vests & Packs
  
Food
  
Footwear
  
Gaiters
  
Gifts & Games
  
Gloves & Mittens
  
Goggles
  
Harnesses
  
Hats
  
Helmets
  
Hydration Packs
  
Indoor Climbing Gear
  
Infant Apparel
  
Jackets
  
Kayaks
  
Kid's Cycling Gear
  
Kid's Paddling Gear
  
Knives & Tools
  
Leaders & Tippets
  
Lifejackets/ PFDs
  
Lights
  
Locks
  
Long Underwear
  
Maps
  
Messenger & Bike
  
Mountaineering Gear
  
Neckwear
  
Neoprene
  
Nets
  
Paddles & Oars
  
Paddlewear
  
Pants
  
Pet Gear
  
Poles
  
Pontoons
  
Prints & Posters
  
Rafts
  
Reels & Spools
  
Rescue Gear
  
Rock Climbing Gear
  
Rod & Reel Kits
  
Rod Tubes & Bags
  
Ropes
  
Shell Outerwear
  
Shirts
  
Shorts
  
Showers & Toilets
  
Skates & Scooters
  
Ski & Board Repair
  
Skirts & Dresses
  
Skis
  
Sleds and Tubes
  
Sleeping Bags
  
Snowboards
  
Snowshoes
  
Socks
  
Sprayskirts
  
Stoves
  
Strollers
  
Sunglasses
  
Sunscreen
  
Sweaters
  
Swimming
  
Tents
  
Travel Accessories

  
Underwear
  
Vests
  
Videos
  
Waders
  
Watches & Clocks
  
Water Bottles
  
Water Filtration
 


Send email to everestnews2004@adelphia.net   •   Copyright© 1998-2003 EverestNews.com
All rights Reserved. This material may not be published, broadcast, rewritten, or redistributed.
Disclaimer, Privacy Policy, Visitor Agreement, Legal Notes: Read it.